Commande de médicament

Vous trouverez en bas de cette page le bordereau de commande 2022.

ATTENTION: La date limite pour passer vos commandes est le 31/12/2021

La commande de médicament est à adresser à la Maison de l’élevage Boulevard Aristide Briand 77350 Le Mée sur Seine.

Toutes les rubriques doivent être remplies:

  • le N° d’apiculteur (déclaration DGAL)
  • l’adresse mail en majuscule afin d’en faciliter la lecture,
  • le syndicat auquel vous adhérez si vous faites partie d’un syndicat,
  • La liste de vos ruchers.

Pour 2022, les médicaments possibles à commander sont:

  • Apivar( Amitraz) un paquet de 10 bandelettes à mettre après miellée et laisser 12 semaines
  • les médicaments bio demeurent:
    • Thymovar à appliquer par des températures n’excédant pas 30°, mais supérieure à 15°
    • Apilifevar à appliquer par des températures n’excédant pas 30°, mais supérieure à 15°
    • Varromed ( composé d’acide formique et acide oxalique) celui-ci pouvant être utilisé au mois de mars si présence de Varroa et plus généralement hors couvain. Le Varromed est un composé d’acide formique et d’acide oxalique (compatible bio) ces substances sont à utiliser une seule fois l’an.
    • Oxybee (Acide oxalique et Saccharose) Traitement hors couvain, par une température extérieure d’au moins 3°c
    • Apibioxal, acide oxalique utilisable par égouttement ou par sublimation

Les tarifs pour 2022 sont consultables sur le bordereau de commande:

Attention le rejet des médicaments usagés dans les poubelles de ménage est interdit ! Une poubelle départementale est disponible chez Lionel CLERCQ ou auprès de votre syndicat qui les transmettra. Les apiculteurs ont toutes les raisons d’être exemplaires en matière de protection de notre environnement

bordereau commande 2022

Commande de médicament 2022 Quelques explications:

Vous trouverez ci jointe la commande de médicaments 2022. Je suis désolé de vous mettre la pression, mais je viens seulement d’avoir les tarifs 2022. Vous le savez sans doute nous devons travailler avec les autres GDSA de la région Ile de France afin de tirer un meilleur tarif par la quantité. Ceci nous contrant à vous demander :

  • Passez votre commande avant le 31/12/2021. Attention prévoyez large, il n’y aura pas de deuxième commande.
  • De nous envoyer le bordereau de commande comportant ; votre N° apicole, votre téléphone et votre adresse mail en lettres capitales (pour la lisibilité)
  • De nous adresser avec le bordereau de commande le chèque de paiement. (Virement pour les collectivités) le tout à : Maison de l’Elevage Brd Aristide BRIAND 77350 Le Mée sur Seine.

Les modifications 2022 :

  • APIVAR, pas de changement, nous ferons l’alternance en 2023. La baisse d’efficacité d’APIVAR est notable, il est prudent de prévoir un complément en Acide Oxalique en fin de saison. L’application es t 12 semaines au-delà vous risquez de favoriser l’accoutumance des varroas, et nous le paierons tous.
  • Traitements Thymol (Bio), Ils nécessitent un traitement complémentaire à l’acide Oxalique.
    • Thymovar. Ce traitement est moins fort qu’Apillife, néanmoins il présente les mêmes caractéristiques de méthode, pas au-dessus de 30°. Il semble que ce soit un bon choix pour remplacer l’Apiguard dont les adjuvants sont critiqués.
    • APILIFEVAR: ce produit est  à base de thymol également il est plus rapide d’action contre varroa mais aussi certaine fois moins bien accepté par les abeilles
  • Acide Oxalique
    • Oxybee traitement liquide se pose en guttation sur les cadres
    • Apibioxal ; en poudre, peut être appliqué en fumigation (sans ouverture de la ruche)
    • Varromed mélange d’acide formique et d’acide oxalique, le produit est liquide à appliquer en guttation. Espérons ne pas avoir les mêmes inconvénients qu’en 2021 avec des livraisons que nous avons du refuser.

Réflexion sur l’acide Oxalique :

Cette substance est très efficace contre varroa phorétique, en période hors couvain. Toutefois l’AO est dangereux pour l’applicateur (même en guttation !) il faut donc se protéger efficacement : gants et masque P3. Malgré ces précautions il vaut mieux ne pas être exposé aux vapeurs d’AO. Attention au sens du vent.

L’AO n’est pas neutre pour l’abeille, on dit qu’une seule application d’AO peut atteindre l’abeille dans sa vie. Si vous faites un traitement en fin d’année, les abeilles d’hiver seront remplacées par les butineuses qui elles n’auront pas été traitées, mais votre reine ne doit pas non plus avoir plusieurs traitement AO ! si vous suivez les préconisations de Varromed qui suggère trois traitements par an, il faut changer les reines tous las ans… ! Le bon conseil est donc de réserver le traitement AO aux traitements de fin d’année (hors couvain).

Ceux d’entre vous qui sont habitués et équipés de fumigateurs peuvent continuer avec l’apibioxal, le GDSA ne peut pas vous recommander d’acheter de l’AO chez votre pharmacien, nous ne pouvons conseiller que des produits comportant une AMM (autorisation de mise sur le marché).

Rejet de médicaments usagés :
vous devez les rejeter dans une poubelles spéciale détenue par Lionel CLERC, ou à la Maison de l’élevage. Vous pouvez aussi les regrouper à votre syndicat qui les acheminera vers la poubelle départementale.
Aucun médicament ne doit être jeté dans votre poubelle de ménage !

 

N’hésitez pas à interroger vos agents sanitaires dont le nom figure sur le bordereau que vous recevez. Espérons pour chacun d’entre nous, pour la réputation de notre miel, pour valoriser notre implication, que l’année 2022 sera une belle année mellifère!

 

Lionel CLERCQ                                                                                              Gérard BERNHEIM

Président du GDSA                                                                                      Secrétaire du GDSA