la Cire.

La cire est secrétée par l’abeille, elle est et fut utilisée par l’homme pour de multiples usages: Cirage, encaustiques, moulages, greffage,bijouterie… Elle est surtout utilisée en apiculture. La cire retient beaucoup de pesticides, de spores de virus. au court du temps elle modifie ses capacité physique.

L-introduction de cire doit faire l’objet d’un attention particulière et respecter plusieurs principes:
– l’abeille est « programmée » pour faire de la cire, avant d’introduire de la cire venant d’une source non contrôlée, il faut laisser les abeilles faire leur travail. Le plus souvent une entame de cire est suffisante
– la cire a des caractéristiques physico-chimiques qu’il faut respecter si l’on souhaite en garder ses propriétés. la fonte de cire au bain marie est à privilégier en respectant un compromis temps de chauffage-température.
– la cire retient des virus, champignons… le temps de chauffage et son degré de température est important pour éliminer la plus grande partie de ces inconvénients.
– le renouvellement des cires dans la ruche doit être aussi méthodique que possible, au moins deux ou trois cadres par an.

Une thèse a été soutenue sur le sujet des cires des vétérinaires pour le compte de l’ITSAP ET ADA.  voir la synthèse ici