Implantation d’un rucher

Les distances d’implantation d’un rucher sont réglementées par le code rural (Art. L. 211-6, L.211-7 et R. 211-2). Un arrêté préfectoral portant réglementation de l’emplacement des ruches est émis par la préfecture. Pour la Seine et Marne, cet arrêté est en date du 14 décembre 1962 et défini les distances minimales à respecter:

  • 10 mètres d’une voie publique et des propriétés voisines. Cette distance est ramenée à 5 mètres si ce sont des bois, landes ou friches.
  • 100 mètres s’il s’agit de bâtiments à caractères collectif (Ecoles, Crèches, Hôpitaux…)
  • Si les ruches sont isolées des propriétés ou chemins par un mur, une haie ou une palissade, sans solution de continuité, d’une hauteur de 2 mètres minimum et s’étendant au minimum sur 2 mètres de chaque coté des ruches, alors ces dernières ne sont assujetties à aucunes de ces règles.

Il convient aussi de se renseigner auprès de la mairie concernée par le lieu d’implantation, car elle peut avoir pris un arrêté plus contraignant que celui de la préfecture.

Mais c’est le bon sens qui doit prévaloir. Même avec des abeilles très douces, le risque zéro n’existe pas et lors de certaines interventions elles peuvent devenir agressives. Il faut alors que votre rucher ne soit pas perçu comme une menace pour le voisinage. Dans la mesure du possible, il est donc conseillé d’éloigner les ruches des zones fréquentées.